Exposition / Installation / Résidence

AIres numériques

Bigtorrent / Deep are the woodS / Chimères
Du 4 au 19 Juillet 2020

A l’occasion de la 73ème édition du Festival d’Avignon, « Aires numériques » s’intéresse à l’émergence de nouveaux gestes et récits et champs artistiques à l’ère d’une société numérique qui favorise les formes hybrides et immersives. 

Exposition BigTorrent

Sur les berges de l’Ile de la Barthelasse, vous pourrez vivre des expériences inédites au plus près du Rhône à travers une exposition à ciel ouvert qui nous place face aux deux défis majeurs que sont les technologies et l’écologie

Avec : Helen Evans et Heiko Hansen (HeHe), Jérôme Hoffmann, Cyril Hatt,Vincent Mauger, Benjamin Nuel,Adelin Schweitzer

Île de la Barthelasse
Du 4 au 17 juillet – tous les jours de 11h à 20h
Entrée libre
Visites guidées : 11h45 / 17h00 / 18h45 tous les jours, sur réservation

L’exposition BigTorrent réunit plusieurs artistes de la création contemporaine qui s’appuient sur les technologies numériques et les nouvelles écritures pour proposer une expérience initiatique du fleuve et de la culture du risque inondation. Présentées sur les berges et sur le fleuve, des œuvres plastiques déploient des scénarios environnementaux et des expériences fictionnelles qui nous projettent vers des futurs possibles : une station flottante connectée qui interagit avec le cour de l’eau, des objets de consommation façonnés à échelle 1 et disposés sur la berge comme recrachés par le fleuve, une immense vague sculpturale à l’image d’un tsunami figé mais prêt à tout emporter, une balade singulière en réalité augmentée au cœur d’une inondation, un voyage sur l’eau en VR à partir du célèbre tableau d’Arnold Böcklin « L’iles des morts », ou encore une performance sonore qui s’attache à l’environnement acoustique de l’eau, toutes ces créations engagent les visiteurs vers une expérience renouvelée du fleuve.

Les niveaux de lecture sont multiples et s’adressent à tous les publics. L’exposition est accompagnée d’outils de visites numériques.

Scénographie : Christophe Goutes.

Production de Bipolar – illusion&macadam, coproduite par EDIS, lauréat de l’Appel à Projet 2018-2019 du Plan Rhône, co-financée par  l’Union Européenne et la DREAL AURA, avec le soutien du CNC-DICRéAM, de French Tech Grande Provence, de STARTS et de l’INL. Ce projet a reçu le soutien du programme de recherche et innovation Horizon 2020 de l’Union Européenne.

Spectacle Deep are the Woods
de Eric Arnal Burtschy

À l’Ardenome, vous plongerez dans un spectacle de lumière qui mêle le champ chorégraphique aux arts numériques et visuels (Deep are the Woods), et vous découvrirez de jeunes créateurs-résidents qui imaginent des formes inédites et connectées de spectacle vivant (Chimères).

Ardenome
Du 4 au 19 juillet – tous les jours de 11h à 20h
Toutes les heures sur réservation
Durée : 30 min
Tarif  unique : 5 €
Tout public (adulte et enfant)

Spectacle totalement immersif, Deep are the Woods propose aux grands comme aux petits une expérience sensorielle insolite et spectaculaire, à expérimenter seul ou en groupe.

L’interprète principal en est la lumière. Le spectateur est invité à se déplacer librement au cœur de faisceaux soumis à d’incessantes métamorphoses qui font appel autant à son imaginaire qu’à sa perception corporelle. Douce et protectrice, la lumière dessine des tunnels tournoyants, des horizons mouvants, des pluies de feux follets ; elle entoure, caresse ou esquive les corps, donnant l’impression de pouvoir réellement la saisir et jouer avec elle.

Le spectacle puise son inspiration dans l’évocation de la forêt la nuit, avec son horizon rasant le sol et ses rayons de lumière filtrant à travers les feuilles qui éblouissent autant qu’ils révèlent. Proche des explorations plastiques de James Turrel ou de Ryoji Ikeda avec les attributs du spectacle vivant (durée, corps en mouvement, dramaturgie, écriture de l’espace), Deep are the Woods donne la sensation enchantée que la lumière peut être tactile. Une illusion pas seulement optique mais aussi sensuelle.

Production : BC Pertendo – Accompagné par la Région Hauts-de-France.


Résidence Chimères
Charles Ayats, Laurent Bazin, Elisabeth Caravella, Vincent Dupont

Ardenome
Présentation publique : lundi 15 juillet – 17h
Entrée libre

CHIMÈRES est un programme de résidences artistiques de recherche et de création qui propose à des artistes de champs différents de concevoir ensemble des projets sortant des cadres classiques du spectacle vivant et de l’exposition, intégrant le numérique et présentant une forte inventivité sur la place du spectateur à l’intérieur du dispositif narratif et scénique.

Initié par le ministère de la Culture – Direction générale de la création artistique, et porté porté par le lieu unique, Scène nationale de Nantes et le Théâtre Nouvelle Génération, Centre dramatique national de Lyon en 2019.

Découvrir Plus d'évènements

Affiche mutalab
Portrait Irene Dresel
Affiche aires numériques