MUTALAB

Il y a 20 ans, sous l’impulsion éclairée de Louis Bec, l’ancien Grenier à sel d’Avignon se transformait en laboratoire d’idées (LES MUTALOGUES), véritable catalyseur des multiples réflexions soulevées alors par l’essor massif de l’ingénierie du vivant et des technologies numériques. 

Affiche mutalab

 Cet évènement montrait l’émergence d’une réflexion et d’une quête de sens sur un monde en accélération palpable. Il se révélait d’une acuité prémonitoire tout en tissant des correspondances inédites entre les domaines artistiques, biologiques et technologiques.

Aujourd’hui MUTALAB revisite cette aventure collective pour la confronter à notre réalité du moment dans ce contexte si particulier qui nous enjoint à repenser notre relation au vivant et à la planète. 

À l’heure où de nouveaux défis se superposent aux anciens, où les technologies façonnent puissamment notre environnement comme notre imaginaire, où les algorithmes nous gouvernent impérativement mais ouvrent également de nouveaux champs d’expression aux artistes, MUTALAB invite à ouvrir de nouveaux territoires d’échanges en compagnie d’artistes, de chercheurs et de philosophes.

Plateau TV : Le Vivant et l’artificiel